LA CONTRACEPTION D'URGENCE

.

Comment agit-elle ? Qu'est-ce que c'est ?

C'est une contraception d'EXCEPTION a utiliser en cas de rapport sexuel non ou mal protégé et quelque soit le moment du cycle.

Pour la pilule d'urgence :
-
A PRENDRE LE PLUS TOT POSSIBLE

- SI POSSIBLE DANS LES 12 HEURES
- AU PLUS TARD JUSQU'A 3 JOURS (Norlévo)
- AU PLUS TARD JUSQU'A 5 JOURS (ellaOne)

- Elle retarde l'ovulation ou la perturbe lorsqu'elle est sur le point de se produire (Norlévo).
- Elle bloque ou elle retarde l'ovulation même lorsqu'elle est sur le point de se produire (ellaOne).

Pour le DIU d'urgence :
- AU PLUS TARD 5 JOURS APRES LA DATE PRESUMEE DE L'OVULATION

Référez-vous au mode d'action du DIU.

Ne protègent pas des IST.

 

Les différentes contraceptions d'urgence :

1/ Pilules d'urgence :

- NORLEVO ou LEVONORGESTREL BIOGARAN (générique) : progestatif seul - 150 mg de lévonorgestrel.
- ellaOne : modulateur sélectif des récepteurs à la progestérone (anti-progestérone) - 30 mg d'ulipristal acétate.

2/ DIU d'urgence :
-
Le stérilet au cuivre : dispositif intra-utérin.

 

Le mode d'emploi :

1/ NORLEVO ou LEVONORGESTREL BIOGARAN : boite d'un comprimé.
- A prendre le plus tôt possible, dans les 12 h après le rapport mal ou non protégé.
- Au plus tard dans les 72 h (soit 3 jours) après le rapport sexuel.

2/ ellaOne : boite d'un comprimé.
- A prendre le plus tôt possible, au plus tard dans les 120 heures (5 jours) après le rapport sexuel mal ou non protégé.


3/ DIU au cuivre :
- A poser au plus tard dans les 5 jours suivant la date présumée de l'ovulation.

 

Comment l'obtenir ?

1/ NORLEVO ou LEVONORGESTREL BIOGARAN : en vente libre

- avec ou sans prescription médicale d'un médecin ou d'une sage-femme, auprès des pharmaciens et gratuite pour les mineures, sur simple déclaration orale de l'intéressée au pharmacien (JO du 10/01/02).

- sur prescription médicale, elle est remboursée à 65% par la sécurité sociale.

- dans les centres de planification et d'éducation familiale, elle est délivrée gratuitement aux mineures et aux femmes en précarité.

- en cas d'urgence, gratuitement auprès des infirmières des collèges, des lycées et des universités, après un entretien avec celles-ci.

2/ ellaOne : sur prescription d'un médecin ou d'une sage-femme.

3/ Le stérilet :

Le dispositif intra-utérin (DIU) doit être posé par le médecin ou la sage-femme lors d'une consultation dans les 5 jours qui suivent le rapport mal ou non protégé.
Il ne concerne pas toutes les femmes.

 

L'efficacité :

- Pour Norlévo : d'autant plus efficace si elle est prise tôt après le rapport sexuel non protégé, idéalement dans un délai de 12 heures et sans dépasser les 72h (3 jours). En moyenne, efficacité de 70 à 80%.
ATTENTION : efficacité réduite chez les femmes pesant plus de 75 kilos ; inefficace chez les femmes pesant plus de 80 kilos. Pour les femmes pesant plus de 80 kilos, il est recommandé d'utiliser une autre méthode de contraception d'urgence. (Consulter rapidement un médecin ou une sage-femme).

- Pour ellaOne : d'autant plus efficace si elle est prise tôt après le rapport sexuel non protégé, au plus tard dans les 120h (5 jours). L'efficacité dimlinue lorsque l'IMC (indice de masse corporelle) augmente mais dans une moindre mesure que le lévonorgestrel et aucune des deux pilules d'urgence ne semble efficace en cas d'obésité sévère.

- Pour le stérilet : très grande efficacité si posé au plus tard dans les 5 jours suivant la date présumée de l'ovulation.

 

Les inconvénients :

- Pour les pilules d'urgence :
- en général, elles sont bien tolérées mais des vomissements ou des nausées sont possibles. A prendre pendant un repas pour éviter les nausées.
- petites douleurs de ventre.

- Pour le DIU d'urgence : référez-vous aux inconvénients du DIU au cuivre.

 

Les contre-indications :

- Pour NORLEVO ou LEVONORGESTREL BIOGARAN : aucune.

- Pour ellaOne :
- hypersensibilité au produit,
- grossesse.

- Pour le DIU d'urgence : référez-vous aux contre-indications du DIU.

 

Guide pratique :

Pour les pilules d'urgence :

  • J'AI PEUR D'AVOIR DES NAUSEES : la prendre avec un repas ou une collation ou prendre un anti-nauséeux
  • J'AI EU DES VOMISSEMENTS : en cas de vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise, reprendre 1 comprimé.
  • J'AI DES PETITS SAIGNEMENTS AVANT LA DATE PREVUE DE MES REGLES : ce n'est pas grave ; ce ne sont pas des règles.
  • J'AI UN RETARD DE REGLES : les règles peuvent arriver avec un retard d'au maximum 5 jours pour Norlévo, 7 jours au maximum pour ellaOne. Au délà faire un test de grossesse et voir son médecin ou la sage-femme.
  • SI JE SUIS QUAND MÊME ENCEINTE, EST-CE QUE JE PEUX GARDER MA GROSSESSE ?
    - Pour Norlévo : en cas d'échec, il n'y a pas d'effet nocif pour l'enfant à naitre.
    - Pour ellaOne : contre-indiqué en cas de grossesse.

  • SI JE VEUX AVOIR DES RAPPORTS SEXUELS PENDANT CE CYCLE LA : il faut absolument utiliser des préservatifs pour les rapports suivants jusqu'au prochaines règles. Dès le premier jour de vos règles vous pouvez commencer une pilule contraceptive.
  • EST-CE QUE JE PEUX LA PRENDRE PLUSIEURS FOIS DANS LE CYCLE ?
    - Pour Norlévo : oui, car elle ne protège que le rapport venant d'avoir lieu, pas les suivants. Ce n'est pas dangereux pour la santé mais il est préférable d'utiliser une contraception efficace.

    - Pour ellaOne : non recommandé
    L'utilisation simultanée de Norlévo et d'ellaOne n'est pas recommandée.

Pour le DIU d'urgence :

  • LE DIU DOIT-IL ETRE RETIRE ENSUITE ? Non, pas obligatoirement. On peut le laisser en place, il servira alors de contraception habituelle s'il est bien toléré.

 

Le prix :

- Pour NORLEVO ou LEVONORGESTREL BIOGARAN : de 4,12 euros à 9,15 euros
Gratuite pour les mineures dans les centres de planification et pour les femmes en précarité.

- Pour ellaOne : 30 euros
Non remboursée par la Sécurité Sociale.


- Pour le DIU : 27. 44 euros
Remboursé par la Sécurité Sociale à 65 %